Les députés brestois contre la liberté de manifestation

5 février 2019 0 Par Pierre-Yves Cadalen

La loi anti-manifestants vient d’être votée à l’Assemblée nationale, à une majorité aussi écrasante que consternante pour notre démocratie.

Résultat du scrutin, photo de Caroline Fiat

Je partageais il y a quelques jours l’intervention du député centriste Charles de Courson, qui s’inquiétait de la dérive autoritaire du pouvoir en place et alertait les députés de la majorité sur le contenu du texte qu’ils ont voté aujourd’hui. La France insoumise a également mis en garde contre ce texte dangereux pour les libertés publiques. Ce texte remet en cause la liberté de manifester, principe fondamental de la République, sans lequel la démocratie n’est rien.

Désormais, la seule autorité préfectorale pourra décider de placer l’un ou l’autre d’entre nous sur une liste d’interdits à la manifestation.

50 députés LREM se sont abstenus. Étant donnée la liberté d’esprit qui anime ce groupe, il est raisonnable de penser qu’ils souhaitaient voter contre. C’est dans ce contexte que les deux députés de Brest, Jean-Charles Larsonneur et Didier le Gac, ont approuvé le texte. C’est une responsabilité politique et morale que d’approuver de telles dispositions. Ce soir, je condamne leur geste. S’il y a quelque chose d’inconcevable en République, c’est de s’en prendre à nos principes communs.

Ils viennent de contribuer à affaiblir l’une des libertés les plus essentielles pour la République.