Le printemps est déjà là, et ce n’est pas une bonne nouvelle

14 mars 2019 0 Par Christophe

Les rues de Brest s’éclairent des jonquilles et des fleurs des cerisiers. Les oiseaux habitués à Gibraltar nichent au bord de la mer du Nord. Le moustique-tigre s’installe dans la baie du Morbihan. La concentration en CO2 dans l’atmosphère continue à monter, de 2 à 3 parties par million chaque année.

Cette arrivée du printemps avant l’équinoxe doit nous rappeler que notre avenir sera chaud et tourmenté, mais surtout qu’ensemble nous pouvons faire évoluer la société à la fois pour modérer nos impacts sur le climat mais aussi limiter les conséquences de son changement.

Nous participerons et appelons à participer aux importantes Marches pour le Climat de cette fin de semaine :

  • vendredi 15 mars à 13h30, Marche des Jeunes pour le Climat, départ Place de Strasbourg
  • samedi 16 mars à 15h, Printemps de l’urgence climatique à Landivisiau, rendez-vous sur la place du champ de Foire. Pour voyager collectivement de Brest à Landivisiau, trois rendez-vous : place de la Liberté à 13h15, marche pour rejoindre la gare pour le train de 14h, puis le covoiturage au parc à chaînes.
Une marche pour le climat

Agir “ensemble” sur le changement climatique, c’est surtout agir sur nos lois et nos grandes entreprises. Sauver le climat, c’est d’abord éviter d’offrir des milliards à Total, plus grand pollueur national, pour construire une inutile centrale à gaz à Landivisiau ou ailleurs.