Brest à venir s’abstient de participer à la mascarade du 28 juin

23 juin 2020 0 Par Pierre-Yves Cadalen

Le second tour de l’élection municipale, le 28 juin, est une aberration. Plus de trois mois après le premier tour, le second tour se tient comme si rien entre temps n’avait changé. Seulement un tiers des Brestois s’étaient déplacés le 15 mars, 10 000 abstentionnistes de plus qu’en 2014, dans un contexte anxiogène aggravé par les injonctions contradictoires du gouvernement, et l’impréparation manifeste des pouvoirs publics face à une crise sanitaire sans précédent.

Tenir le second tour le 28 juin revient à organiser, dans un contexte politique aussi nouveau, une autre élection sans autoriser l’ensemble des listes à y participer. Dans les conditions actuelles, c’est une élection sans campagne électorale, dangereux précédent. Ce second tour est une farce, une mascarade et une parodie de démocratie.

Jusqu’au 10 juillet, le pays est en état d’urgence sanitaire : pourquoi aller voter dans ces conditions, qui écartent de fait les personnes les plus vulnérables ?

La liste Brest à venir ! n’y participera sous aucune forme. Ses membres s’abstiendront de voter à cette élection et de tenir des bureaux de vote. Ce second tour montre le mépris que la majorité actuelle a pour le suffrage populaire. Le pire de la tambouille locale s’unit donc à l’occasion avec les dérives oligarchiques de la Ve République. Sans nous.

pour un non-vote au soleil, en respectant une saine distance

Nous continuerons à nous engager pour changer la vie des Brestois et du pays, avec élan, pour la solidarité, la participation citoyenne et la nécessaire révolution écologique de nos vies. Nous serons présents dans les luttes comme aux prochaines échéances électorales.