Brest, une ville populaire : rencontre ouverte à Bellevue

11 février 2020 0 Par Christophe Osswald

Mercredi 12 février à 20h, nous serons salle Léo Ferré, à la Maison de quartier de Bellevue, pour y parler de ce qui rend la ville vivante : sports, culture, et loisirs.

Brest est une ville profondément populaire. La force de sa vie culturelle, des réseaux d’éducation populaire, des associations sportives et des initiatives citoyennes, en témoigne. Il faut soutenir ces énergies créatives dont notre ville déborde. Brest la rouge, c’est une ville qui fait le choix de la culture de proximité et de l’articulation entre grands ensembles et structures d’éducation populaire. La culture et le sport doivent être soutenus dans leur dimension populaire. 

Des investissements concentrés ne sont plus nécessaires sur Brest : il faut investir dans les structures de quartier, les équipements de base et les projets citoyens. Brest, ville populaire, doit œuvrer encore davantage au développement du tissu culturel sur la métropole. 

De la même façon qu’il faut investir dans la rénovation et l’amélioration des équipements de quartier, il est nécessaire de rénover les infrastructures sportives. Trop d’habitants nous ont fait part des problèmes d’infiltration d’eau, de vétusté des lieux communs : gymnases, piscines, écoles.  Nous nous devons de les mettre en état, c’est un principe de base de l’action municipale. 

La culture doit être à la portée de tous, pour ce qui est de la création comme l’accès à des œuvres. Brest a une histoire riche : l’ouverture de la Penfeld sera également l’occasion de créer des parcours historiques qui reviendront sur l’histoire ouvrière, industrielle et militaire de notre belle ville. 

Il faut rendre au peuple le sport professionnel. Nous nous opposerons à la création d’un stade au Froutven, inutile destruction d’espaces naturels. Nous proposerons au SB29 de reprendre la propriété du stade, ainsi qu’un bail emphytéotique de 99 ans sur le terrain, pour garantir durablement la place du foot au Petit Paris. Les nécessaires travaux de rénovation du stade Francis Le Blé seront conduits dans ce cadre. Avec les transports en commun gratuits et le renforcement des parking-relais, les nuisances seront amoindries, et des transports exceptionnels les jours de match pour être mis en place. Nous inciterons les diverses structures du sport professionnel à accueillir des supporters au conseil d’administration des supporters. Nous reconnaissons le rôle central des supporters dans la vie sportive, et nous les défendrons face à la criminalisation qu’ils subissent au niveau national et local.