La nécessité d’ouvrir un nouveau cycle pour Brest

10 mars 2020 4 Par Pierre-Yves Cadalen

Dimanche 15 mars, nous allons voter pour élire un nouveau maire pour Brest. Je suis candidat pour ouvrir un nouveau cycle pour notre ville.

François Cuillandre se présente pour un quatrième mandat, la liste de LREM est dirigée par un membre récent de sa majorité, la liste EELV par un membre actuel, toujours son Vice-Président.

Ma conviction profonde est qu’il faut renouveler en profondeur les équipes et les méthodes de gouvernement de la ville : une équipe trop longtemps restée au pouvoir peine à trouver l’énergie nécessaire pour engager Brest sur la voie d’une solidarité marquée et d’une bifurcation écologique conséquente.

C’est en ce sens que j’avais proposé, il y a un an, aux membres EELV de la majorité, de quitter leurs postes d’adjoints et de Vice-Présidents pour que nous constituions une majorité alternative. Ils ont refusé, préférant s’inventer des désaccords pour mieux se retrouver avec le PS dès dimanche soir prochain.

La seule alternative populaire, dans ce contexte, est celle que nous proposons avec l’équipe de Brest à venir!. Fondée sur l’ouverture de droits référendaires supplémentaires, de la proposition à la révocation, sur l’interpellation en conseil municipal, notre démarche est de nature à ouvrir un nouveau cycle pour Brest.

Je suis certain que l’équipe qui m’entoure, composée de gens qualifiés de toutes professions, ne tombera pas dans les mêmes impasses politiciennes que l’équipe présente.

C’est parce que notre démarche est sincère et portée par des convictions fermes que je nous crois les mieux à même de battre Bernadette Malgorn au second tour. C’est avec des idées neuves que nous pouvons montrer à la droite que Brest, ville populaire, ne souhaite pas d’elle à sa tête.

Notre démarche est collective. Je suis fier de la porter, et je sais que nous sommes capables de devenir la prochaine majorité municipale de Brest : avec nous, pas de tambouilles entre les deux tours, pas de changement de programme sur un coin de table le dimanche soir.

Notre force, c’est notre clarté.

Retrouvons-nous jeudi soir à l’Aréna pour une grande soirée politique et joyeuse !

Les 15 et 22 mars, pour ouvrir un nouveau cycle, votez Brest à venir!